Différences entre upcycling et recyclage : Je vous dis tout !

15 décembre 2023

Dans notre quête collective vers un mode de vie plus durable, les termes “upcycling” et “recyclage” sont de plus en plus présents dans notre vocabulaire quotidien. Cependant, il est essentiel de dissiper la confusion qui entoure souvent ces concepts. Si vous vous demandez quelle est la différence entre donner une seconde vie à un objet par l’upcycling, et le recycler, vous êtes au bon endroit ! Venez découvrir comment chaque geste compte dans notre quête commune pour un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

L’upcycling : un art créatif

L’upcycling (surcyclage en français) consiste à donner une seconde vie à des objets de qualité considérés comme des déchets, sans séparer les matières qui les composent. Contrairement au recyclage qui implique souvent une transformation de la matière, l’upcycling se base sur la récupération directe et la transformation créative pour lui apporter une valeur ajoutée. Il implique la réutilisation d’objets, généralement de bonne qualité, pour les revaloriser. L’objectif est de sublimer la matière plutôt que de la jeter ou de la détruire. Des exemples concrets incluent des tables basses fabriquées à partir de palettes en bois, des pots transformés en vases, des canapés créés à partir de baignoires, des guitares converties en étagères, etc… Chez Reborn Factory Créations, j’ai choisi d’utiliser des jeans de seconde main pour les transformer en sacs à la mode avec une histoire unique.

L’un des aspects les plus inspirants de l’upcycling est la liberté créative qu’il offre. La réutilisation des matériaux permet d’explorer de nouvelles formes, textures et designs. Chaque pièce devient une toile vierge où la créativité peut s’épanouir. L’upcycling est recommandé lorsque le produit est légèrement vieillot et n’est plus à la mode. Dans ce cas, il suffit d’appliquer un peu de créativité pour le revaloriser sans altérer sa composition initiale, simplement en lui ajoutant de la valeur.

L’upcycling est souvent réalisé de manière artisanale, à la main ou avec des techniques non-industrielles. Voilà certainement pourquoi c’est aussi une pratique ludique et accessible à tous. C’est une activité que chacun peut entreprendre, indépendamment de ses compétences ou de ses moyens.

Pour en savoir plus sur l’upcycling, vous pouvez lire l’article que j’ai écris sur le sujet (Découvrez la mode upcycling).

Le recyclage : un processus industriel

Le recyclage est un processus industriel, qui nécessite des installations spécialisées, visant à traiter les déchets industriels ou ménagers, en réintroduisant certaines des matières qui les composent dans la production de nouveaux produits. Alors que l’upcycling cherche à transcender l’objet original, le recyclage se concentre sur la transformation des matériaux par des processus structurés pour leur donner une nouvelle forme.

Dans le cas de textiles usagés, cela consiste à décomposer les fibres textiles pour les réutiliser comme isolants phoniques et thermiques pour la construction et les voitures, comme bio combustibles, ou pour la réalisation de semelles de chaussures ou de fil à destination du marché de l’habillement.

Le recyclage n’est pas une solution simple car les vêtements sont le plus souvent composés de différents matériaux. Il faut de gérer de nombreuses variables, comme les étiquettes, les logos, les compositions variées des textiles, les parties métalliques, les boutons, les fermetures éclair, etc. Il est donc essentiel de trier les matières premières. Pour que le recyclage soit optimal sur le plan de l’écologie, il faudrait que les vêtements à recycler soit composer que d’un seul type de matière. Cette condition est rarement satisfaite. Par ailleurs, bien que le recyclage représente une solution plus durable que la production de nouveaux vêtements, c’est un processus qui consomme de l’énergie et des produits chimiques.

Malgré tout, ce procédé contribue à la réduction des volumes de déchets et à la préservation des ressources naturelles en réutilisant des matières premières déjà extraites. Le recyclage est recommandé lorsque le textile est fortement endommagé, cassé ou inutilisable. Ce processus implique la collecte, le tri et, si possible, la transformation du matériau en un nouveau produit, contribuant ainsi à réintégrer des textiles dans l’économie.

Conclusion: agir pour éviter le gaspillage

Finalement, l’objectif commun du recyclage et de l’upcycling est de prolonger la durée de vie des matériaux, de minimiser le gaspillage et de favoriser une consommation plus consciente. La réutilisation des vêtements demeure une option moins polluante que la fabrication de nouvelles matières.

différence entre upcycling et recyclage: exemple du jean

Alors en fin de compte, peu importe le terme utilisé ! Que ce soit upcycling ou recyclage, les 2 approches sont complémentaires et l’essentiel réside dans l’action. En effet, que l’on choisisse l’upcycling, le recyclage ou une combinaison des deux, l’important est d’agir, éviter le gaspillage des matières et construire un avenir où la créativité et la durabilité coexistent harmonieusement.

En choisissant d’utiliser des jeans recyclés plutôt que des tissus neufs et en créant des pièces uniques plutôt que des produits standardisés, mon travail pour Reborn Factory Créations (voir le site internet) incarne cette philosophie. L’essentiel est de réduire l’impact de l’industrie de la mode sur l’environnement et de montrer que la mode durable peut être à la fois belle et éthique.

Catherine Bernard

Couturière, créatrice et fan de mode, j’ai créé Reborn Factory Créations pour lutter contre le gaspillage textile. J’utilise l’upcycling pour transformer nos jeans usagés en sacs uniques. Retrouvez tout mon univers sur https://rebornfactorycreations.com/

catherine bernard créatrice de reborn factory créations
Photo L. Rannou

Vous pourriez aimer

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *